pexels-pixabay-4158

Le conseil en transformation numérique est un service qui peut aider les organisations à saisir une nouvelle valeur commerciale grâce à la technologie. En règle générale, les organisations recherchent ce type de conseils en raison d’un besoin commun de mettre les produits et services sur le marché plus rapidement et avec un risque réduit.

Chaque société de conseil est différente des autres, mais en général les prestations fournies ne se limitent pas à l’évaluation des choix technologiques d’une organisation. La structure sociale sous-jacente – les personnes, les méthodes de travail et l’organisation – est également importante dans le cadre du processus d’exploitation de la technologie pour offrir une meilleure expérience client et atteindre les objectifs. En d’autres termes, le conseil en transformation numérique est de nature socio-technologique et ne se limite pas à la seule adoption de la technologie.

Quel est l’objectif du conseil en transformation digitale ? 

L’objectif ultime d’une stratégie de transformation numérique est une meilleure expérience client, qu’il s’agisse d’un client externe ou d’un utilisateur à l’intérieur même de l’organisation.

L’une des méthodes pour y parvenir est d’accélérer l’adoption de la technologie dans l’organisation, en optimisant son impact. Les services de conseil en transformation numérique sont efficaces lorsqu’ils tiennent compte du degré d’alignement des personnes, des processus et des technologies et de la manière dont cela affecte les résultats commerciaux anticipés, tels que l’expérience client. Grâce à cette approche holistique, les entreprises peuvent suivre le rythme de l’innovation technologique et donner à leurs équipes les outils nécessaires pour évaluer les nouvelles technologies et gérer les changements soudains.

A lire aussi :   A quel moment recruter un assistant administratif ?

La transformation numérique ne doit pas être achetée ou effectuée pour le compte d’une organisation. Cela nécessite un leadership solide, tant au niveau individuel qu’au niveau de la coalition qui dirige l’organisation. Les services de conseil sont souvent nécessaires car ils ont de l’expérience dans l’application de stratégies de transformation numérique dans des organisations de nombreux secteurs. Une telle expérience externe peut apporter un meilleur équilibre à la perspective interne de ceux qui dirigent la transformation numérique d’une organisation. La façon dont les consultants potentiels définissent leur vision de la transformation numérique peut en dire long sur le type d’approche qu’ils choisiront. Pour en savoir plus, veuillez visiter ce lien.

Quelles sont les différentes visions de la transformation numérique 

Le terme « transformation numérique » est utilisé (et surutilisé) pour décrire de nombreux concepts en informatique. Cela peut indiquer de nouvelles architectures, telles que des microservices, ou de nouvelles procédures, telles que DevOps, ou même de nouvelles technologies tels que les conteneurs et les interfaces de programmation d’applications (API). Chacun de ces éléments peut faire partie d’une initiative de transformation numérique, mais aucun ne représente la situation dans son ensemble.

Le projet Enterprisers, une initiative qui diffuse les points de vue des DSI et d’autres responsables informatiques, adopte une vision plus globale. Selon l’initiative, la transformation numérique est l’intégration de la technologie numérique dans tous les domaines d’une entreprise, changeant fondamentalement la façon dont nous fonctionnons et apportons de la valeur aux clients. C’est aussi un changement culturel qui oblige les organisations à remettre en question le statu quo, expérimenter et se préparer même en cas d’échec.

A lire aussi :   Gagner de l'argent en tant que rédacteur web

Pour continuer à obtenir un retour sur investissement, chaque initiative de transformation numérique doit évoluer et équilibrer chacun de ces domaines, quel que soit le problème commercial.

Une définition plus holistique de la transformation numérique implique souvent l’adoption d’une approche « cloud native ». Les organisations natives du cloud n’hébergent pas nécessairement leurs applications dans le cloud, mais elles les créent, les exécutent et les améliorent certainement à l’aide de techniques et de technologies bien connues associées au cloud computing, notamment les pratiques de travail, les architectures logicielles et la structure organisationnelle dans le cloud dans son ensemble.

Le développement cloud natif est une approche populaire de la transformation numérique, en particulier pour les organisations qui cherchent à capitaliser sur les investissements dans les technologies qui existaient avant l’avènement du cloud computing. Toutes les initiatives de transformation numérique ne conduisent pas à l’adoption de pratiques de développement cloud natives. D’autres approches peuvent impliquer un investissement dans l’automatisation ou simplement passer à un modèle commercial centré sur la technologie dans un premier temps. Que l’initiative de transformation numérique inclue ou non une approche cloud-native, le point clé n’est pas tant la technologie adoptée, mais surtout la manière dont les problèmes sont abordés et organisés pour les résoudre. 

A lire également